Sept choses qui m’énervent sur le Net

En tant qu’utilisateur « intense » du Web, et notamment des réseaux sociaux, j’ai relevé des choses, des comportements qui m’énervent sur la toile. En voici une liste, n’hésitez pas à donner votre avis et à la compléter !

Les invitations à jouer sur Facebook

Invitation de jeux Facebook

D’après Wikipédia, « Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de créer son profil et d’y publier des informations ». Je reçois quasi-quotidiennement des invitations de gens me proposant de jouer avec eux à des mini-jeux.  Ça ne correspond pas vraiment à la définition de Facebook. Alors stop !

Les demandes de #RT sur Twitter

@franckdubosc sur Twitter

La fonction « retweet » de Twitter peut être définie comme l’action de republier un message sur Twitter. Certaines personnes n’ont pas compris que pour être « retweetée », il faut que le contenu du tweet soit intéressant. Alors elles demandent aux personnalités (chanteurs, humoristes ou sportifs) de les retweeter car ils sont « fans » de ce qu’ils font. Le problème, c’est que ça fonctionne apparemment (Franck Dubosc est un exemple parmi d’autres) ! A part flatter les ego, je ne vois pas quelle est l’utilité de ses #RT…

La réception de Newsletter non souhaitée

Newsletter Nintendo

Naviguant d’un site à un autre, je teste des applications et m’inscris sur un grand nombre d’entre-elles. Je regrette cependant que beaucoup nous inscrivent à leurs newsletter sans nous demander notre avis. Il est d’ailleurs parfois difficile de s’y désinscrire. Recevoir un mail de temps en temps n’est pas trop dérangeant. Mais quand on en reçoit plusieurs par jour, c’est plutôt envahissant !

Les flux RSS tronqués

Flux RSS tronqué

Je lis beaucoup d’informations provenant de sites Internet. Pour cela, j’utilise l’outil Google Reader, qui rassemble les flux RSS des sites que je suis. Cela m’évite de me rendre sur chacun des sites pour lire les nouveaux articles publiés. Ce qui m’énerve donc, c’est lorsqu’un flux RSS est tronqué, c’est-à-dire qu’il affiche le début de l’article, puis un lien « Lire la suite », qui oblige l’internaute à se rendre sur le site pour pouvoir lire la totalité de l’article.

Les vidéos supprimées de YouTube

httpv://www.youtube.com/watch?v=UtmSS_RrzgE&list=PL7B25AB54E9A6D5FF&index=1&feature=plpp_video

Sur YouTube, j’ai une liste de vidéos favorites assez conséquente. J’ai également créé plusieurs playlist en regroupant des vidéos, me permettant de reconstituer des concerts entiers. Mais il arrive régulièrement que des vidéos soient supprimés de YouTube (pour des raisons de droits d’auteur). Je me retrouve donc avec des playlists à moitié vides… Dernier exemple en date : la playlist d’un concert d’Oasis que je regardais (ou plutôt écoutais) très souvent est devenue totalement inutilisable. Plus une seule des vidéos qui la formaient n’est disponible…

Les vidéos visibles uniquement sur YouTube

Vidéo non visible

C’est le cas de certaines vidéos publiées par exemple par les maisons de disque. On ne peut ainsi pas partager ces vidéos sur nos sites perso sans avoir la mention « Une partie du contenu de cette vidéo provient de … Sa lecture est interdite sur certains sites » lors de la lecture, ce qui oblige les visiteurs du site à se rendre sur YouTube pour pouvoir la visualiser. Pas vraiment ergonomique et pratique.

Les captcha illisibles

Captcha de Google

Beaucoup de sites utilisent des captcha lors des inscriptions de membres pour confirmer que la personne n’est pas un robot. Sauf que lorsque je remplis ce type de formulaire, je me trompe dans le captcha neuf fois sur dix. Plutôt embêtant ! A croire que je suis un robot…

 

Cette liste est une liste non exhaustive, j’oublie certainement beaucoup de choses qui m’énervent sans doute encore plus. Je les ajouterai si elles me viennent en tête.

Et vous, y a-t-il des choses qui vous agacent sur Internet ?

Télécharger les vidéos du Net

Il vous est peut-être arrivé de vouloir récupérer une vidéo de YouTube, Dailymotion ou autre Vimeo. Les raisons de cela peuvent-être variées : la regarder lorsque vous n’avez pas de connexion, ou bien tout simplement en conserver une version lorsque la vidéo est supprimée du site d’hébergement.

Freemake Video Downloader

Pour faire ceci, j’utilise le logiciel Freemake Video Downloader. Celui-ci permet non seulement de télécharger les vidéos du Web dans différents formats, mais aussi d’en extraire l’audio sans perte de qualité. Pour cela, il suffit de télécharger l’exécutable, l’installer (sans installer tout le bazar AVG et SpeedUpMyPc, mais en installant les plugins Firefox/Chrome), puis l’utiliser de la manière suivante :

  1. Visualiser la vidéo de votre choix sur le site de votre choix.
  2. Cliquer sur l’icône Freemake Video Downloader dans la barre d’extensions de Google Chrome (ou Firefox).
  3. Choisir les options que vous souhaitez (qualité de la vidéo, action, et emplacement d’enregistrement).
  4. Cliquer sur « Télécharger » !
Options
Choisissez les options que vous souhaitez

Et voilà, la vidéo est désormais sur votre ordinateur ! Rien de plus simple n’est-ce pas ?

Par contre, ça ne fonctionne que sous Windows. Il faudra faire appel à d’autres solutions sous Linux.