Cette semaine dans mon Google Reader #2

Comme la semaine dernière, je vous ai sélectionné dix articles retraçant l’actualité « Geek » de la semaine. Ça parle d’Instagram, de Microsoft, d’Apple, de Steam, de Firefox, d’Hadopi mais également de Barack Obama et de GTA V.
  1. Microsoft ne fait plus partie du top 10 des produits les moins sécurisés. Apple par contre…
  2. Des profils et un accès web pour Instagram
  3. Microsoft va vraiment abandonner Windows Live Messenger en faveur de Skype
  4. Steam pour Linux est maintenant en bêta fermée
  5. Barack Obama bat des records sur le web
  6. Le site Me.ga de Kim Dotcom déjà mis à mal par le … Gabon !
  7. Grand Theft Auto 5, trois héros, une aire de jeu immense
  8. Firefox a aujourd’hui 8 ans
  9. Hadopi ne paie toujours pas les factures qui lui sont réclamées
  10. Apple a déposé un brevet qui lui permettra de bloquer votre iPhone
Obama "Four More Years"
« Four more years », Barack Obama réélu ! par Geoffrey Dorne sur jaffiche.fr

Mes raccourcis clavier au quotidien

Dans l’utilisation quotidienne de mon ordinateur, j’utilise énormément de raccourcis clavier. Que ce soit dans la navigation au sein d’un navigateur web ou des systèmes d’exploitation, l’utilisation du clavier plutôt que de la souris me fait  gagner un temps précieux. Voici une liste des principaux raccourcis clavier que j’utilise.

clavier

Sous Windows Seven

  • Windows + Gauche/Droite pour déplacer la fenêtre active sur la gauche ou la droite.
  • Windows + Haut/Bas pour maximiser ou minimiser la fenêtre active.
  • Windows + D pour réduire ou afficher toutes les fenêtres.
  • Windows + E permet d’ouvrir le menu « Ordinateur »
  • Alt + Tab pour basculer d’une fenêtre à une autre.
  • Alt + F4 pour fermer la fenêtre active.
  • Ctrl + Maj + Echap pour lancer le gestionnaire des tâches.
  • Maj + Suppr pour supprimer sans passer par la corbeille.

Sous Ubuntu

Un bon nombre des raccourcis précédents sont également valables sous Ubuntu. Je vous laisse le soin de les tester vous-mêmes.

  • Ctrl + Alt + T pour ouvrir un nouveau terminal.
  • Ctrl + Alt + Gauche/Droite/Haut/Bas permet de naviguer entre vos différents bureaux

Sur Chromium (ou Firefox)

  • Ctrl + T permet d’ouvrir un nouvel onglet.
  • Ctrl + Maj + T pour rouvrir le dernier onglet fermé.
  • Ctrl + W permet de fermer l’onglet actif.
  • Ctrl + F pour effectuer une recherche.
  • Ctrl + H pour ouvrir l’historique.
  • Ctrl + J pour ouvrir la liste des téléchargements.

Il existe bien évidemment des raccourcis internes aux différents logiciels (VLC, Office, …), mais également à certains sites web, tels que YouTube ou Twitter. Je ne prends pas le temps d’en parler ici, vous laissant faire vos propres recherches sur le Net. Comme je le dis souvent, « Google est ton ami ! »

Concernant Ubuntu, Windows ou Chromium, quels sont ceux que vous utilisez quotidiennement ?

Les six outils du développeur web

Un navigateur

Firefox

Pour commencer, l’outil fondamental d’un développeur web est son (ou ses) navigateur(s). Je vous conseille d’ailleurs d’en avoir plusieurs installés sur votre pc. Cela permet de tester ses sites sur chacun d’eux. Même si j’utilise Google Chrome (ou Chromium) pour la navigation « de tous les jours », lorsque je développe j’utilise principalement Firefox. Cela me permet de me concentrer sur l’essentiel. Je n’ai en effet, sous Firefox, que des marque-pages et des extensions utiles au développement.

Des extensions indispensables

Firebug

Certaines extensions de Firefox me sont devenues indispensables lorsque je code. Voici lesquelles :

  • Firebug, qui permet de déboguer ou modifier le HTML, le CSS ou le JavaScript d’une page web.
  • Web Developer, qui ajoute de nombreux outils d’aide au développement.
  • Colorzilla, qui permet de récupérer le code hexadécimal d’une couleur à l’aide d’une pipette directement depuis le navigateur.

Un environnement de développement

Il y a quelques temps, j’utilisais un simple éditeur de code pour développer :  Emacs sous Ubuntu ou Notepad++ sous Windows. A partir du moment où j’ai travaillé sur des projets plus conséquents, j’ai été obligé d’utiliser un environnement de développement. J’ai dans un premier temps testé Eclipse, mais mon choix s’est vite arrêté sur Netbeans. Il me permet de retrouver facilement mes projets, de développer rapidement et efficacement grâce à pas mal de raccourcis clavier personnalisables. Il peut également être couplé à divers plugins.

Des marques-pages utiles

W3C

Plusieurs sites me sont utiles lorsque je développe. En voici une liste non exhaustive :

  • Le validateur HTML/CSS, afin de fournir des sites valides W3C.
  • php.net, grâce auquel je peux vérifier le nom des méthodes proposées par PHP, ainsi que leurs arguments.
  • mootools.net, lorsque j’utilise le framework MooTools, pour visualiser la documentation associée.
  • Subtle Pattern, qui fournit des images de fond (background) sympathique.
  • When can I use…, qui indique la compatibilité des propriétés HTML5 et CSS3 avec les différents navigateurs.

 Du matériel adapté

Bien sûr, il faut un ordinateur pour développer, ça va de soi. De préférence tournant sous Linux (pour pouvoir accéder facilement à son serveur en SSH notamment). Et surtout, il faut un écran de bonne taille, et à hauteur du regard. C’est tellement plus agréable ! L’idéal, pour pouvoir afficher plusieurs fenêtres en même temps (l’éditeur de code et le navigateur) est d’utiliser deux écrans en dual screen.

Et de la bonne musique !

Je lance une petite playlist, et c’est parti !

Et vous, vous avez quoi comme « outils » indispensables pour votre développement ?